≡ Menu

Cinq conseils pour démarrer sur Twitter (sans vous brûler)

Twitter est une variation sur la messagerie instantanée où vous pouvez communiquer avec plusieurs personnes en simultanée. Vos «tweets» ou «gazouillis» sont limités à 140 caractères.

À voir la page d’accueil de Twitter.com, on peut bien se demander à quoi cela sert, car ce n’est pas évident du premier coup. On en parle souvent dans les médias, surtout pour rire des sottises qu’on peut y retrouver.

Ne pas écouter les critiques: Twitter est un outil précieux pour les professionnels, un élément important pour démontrer votre compétence et développer votre réseau. C’est le début de la prochaine révolution dans les communications interpersonnelles, donc il importe d’au moins y tremper les pieds.

Voici cinq conseils pour bien démarrer sur Twitter:

1. Mettre en place un compte en utilisant un nom de profil représentatif et un profil utile.

Compléter votre profil en créant un nom d’usager basé sur votre vrai nom, une courte description de qui vous êtes, un lien vers votre blogue ou votre site web, et une photo professionnelle. Évitez d’utiliser des soulignements (_) ou des numéros dans votre nom d’usager, pour que les gens ne vous confondent pas pour un fraudeur (souvent les comptes frauduleux comportent des numéros ou des tirets). Un nom de profil représentatif encouragera les gens à vous « suivre » (se connecter avec vous). Il est très important que vous affichiez une photo, sinon votre compte sera considéré par les utilisateurs comme étant possiblement frauduleux.

En établissant un compte sur Twitter avec un nom de profil représentatif et un profil utile, vous profitez d’un avantage important au point de vue moteur de recherche. Google privilégie les pages Twitter et placera votre profil parmi les premiers lorsque quelqu’un fait une recherche Google sur votre nom. D’où l’importance d’inclure un profil utile et un lien actif pour bien conduire ceux qui visitent votre profil.

2. Utilisez la recherche de personnes pour trouver et suivre les gens que vous connaissez sur Twitter

L’idée de base de Twitter, c’est d’avoir des conversations en temps quasi réel avec des gens que vous connaissez et en qui vous avez confiance. Débutez la création de votre réseau en cherchant quelques personnes que vous connaissez, et pratiquez-vous à comment utiliser le système en interagissant avec eux. (http://twitter.com/invitations/find_on_twitter)

Lorsque vous suivez quelqu’un, c’est une connexion à sens unique: vous voyez ce qu’ils affichent sur leur site Twitter, mais ils ne voient pas ce que vous affichez. S’ils sont un peu actifs sur Twitter, ils verront que vous leur suivez, et ils retourneront la connexion, créant ainsi une conversation.

Au début, ne pas vous occuper du nombre de personnes que vous suivez. Au fil du temps, vous développerez un réseau, car les gens vont vous trouver.

Lorsque quelqu’un fait une connexion avec vous, vous ne voyez pas leurs mises à jour, mais ils voient les vôtres. Cliquez sur leur nom pour voir leur profil et les messages qu’ils ont envoyés, et si cela vous intéresse, vous pouvez vous connecter à eux. Sinon, laissez faire. Vous n’avez pas besoin de bloquer quelqu’un à moins que vous y teniez absolument ou vous pensez que c’est un compte frauduleux.

L’utilisation de logiciels externes pour bâtir votre réseau n’est pas recommandée, et peut vous faire bannir du système. Faites grandir votre réseau de façon naturelle.

Une fois que vous commencez à être un peu plus confortable avec Twitter, vous pouvez alors commencer à vous brancher avec de nouvelles personnes. Demander à votre réseau de vous suggérer des contacts. Aussi, le vendredi plusieurs utilisateurs participent au #FollowFriday, une foire aux recommandations. Cliquez sur les profils suggérés et suivez ceux qui vous intéressent.

3. Sur Twitter, c’est la conversation qui compte.

Les médias se moquent de Twitter en raison de la frivolité de certains bavardages. Ne pas les écouter!

La vraie magie de ce qu’est Twitter est ce que l’utilisateur @jayrosen_nyu appelle le « mindcasting » – le partage des idées.

Ce que j’apprécie sur Twitter, c’est que je peux partager des idées, des commentaires et des questions afin de susciter des conversations avec mes collègues et mon public.

Commencez votre conversation en partageant deux ou trois idées par jour: une observation reliée à votre spécialité, une citation favorite, une ressource telle qu’un article ou billet de carnet web, une question à réflexion. Soyez concis et direct, ne pas utiliser trop d’abréviations. Il faut s’en tenir à 140 caractères! Si vous n’arrivez pas à relayer votre pensée en 140 caractères, reformuler afin de la réduire à son essence. Écrire sur Twitter est un exercice en communication claire.

En créant du contenu intéressant, vous attirerez un public fidèle qui les encouragera à répondre, d’où la conversation.

4. Au lieu d’utiliser Twitter par la page Web, utiliser des outils spécialisés.

Le site Web de Twitter n’est pas construit pour l’utilisation fréquente. Son utilité ressort de la gamme d’outils spécialisés employant le système de messagerie Twitter tout en organisant l’information de manière beaucoup plus facile à comprendre. Voici deux applications gratuites que je recommande (vous n’avez besoin que d’un seul):

TweetDeck (PC, Mac, Linux): Tweetdeck est un navigateur de médias sociaux vous permettant de gérer l’information que vous recevez de vos comptes Twitter, Facebook et d’autres systèmes. Il fonctionne sur n’importe quel ordinateur par le biais de Adobe Air (gratuit). Points forts: la mise à jour automatique des messages Twitter et Facebook, la possibilité de créer des groupes et de faire des recherches sur des mots ou des usagers. Seul inconvénient, l’application peut manger de la mémoire et des ressources, et prend rapidement toute la surface de votre écran. http://tweetdeck.com

Twhirl (PC, Mac, Linux): Un autre navigateur de médias sociaux avec une interface particulièrement compacte sur les systèmes à petit écran. La fonction de recherche est un peu plus forte que TweetDeck. Fonctionne mieux que TweetDeck sur Mac et Linux. http://www.twhirl.org/

Plus que vous utiliserez Twitter, plus que vous trouverez des outils adaptés à votre mode de travail.

Un point à faire attention: évitez de donner votre mot de passe Twitter à une application externe à Twitter (à part les logiciels vérifiés tels que TweetDeck et Twhirl), pour éviter l’abus de votre compte.

5. Allouez votre temps Twitter

Twitter peut être une bouffe-temps énorme, surtout au début. Adoptez le point de vue que Twitter est un flux d’information dans le temps, coulant sans arrêt. Au lieu d’essayer de tout lire, plongez dans la conversation lorsque vous avez un peu de temps. Regardez ce qui se passe au moment présent, contribuez votre mot à dire, puis passez à votre prochaine activité.

Allouez une ou deux périodes de 15 minutes par jour en procédant comme suit:

– Répondre à un commentaire ou une question intéressante, que vous connaissiez la personne ou non (chez Twitter, nous faisons tous partie d’une grande famille)

– Faire suivre un commentaire intéressant à votre réseau (Retweeting ou RT). Retweeting est un moyen pour signaler que vous aimez le commentaire. Utliser le format «RT @(nom_de_la_source) commentaire»

– Proposer un lien vers un article, un blogue, un site web ou une vidéo intéressante, que ce soit le vôtre ou de quelqu’un d’autre. Faites passer sur le lien en résumant l’idée ou le titre, suivi par un raccourci de lien. La plupart des applications comme Tweetdeck ou Twhirl réduiront automatiquement le lien pour vous. Ou vous pouvez utiliser des sites comme http://www.tinyurl.com ou http://www.is.gd Gardez vos liens courts pour maximiser l’utilisation des 140 caractères.

– Partager une idée, une pensée, ou une question. C’est la partie la plus agréable de Twitter, où vous contribuez à la conversation. Communiquez des idées qui soutiennent votre positionnement, c’est-à-dire ne pas être trop personnelle, n’oubliez pas que vous envoyez des messages sur un babillard public. En ajoutant des propos intelligents, provocateurs, ou humoristiques, vous attirerez l’intérêt, vos commentaires seront RT, et vous développerez une audience.

Des fois on dirait que quelques personnes passent toutes leurs heures de veille (et quelques heures de sommeil) à communiquer sur Twitter. Ne pas tomber dans ce piège. 30-45 minutes par jour, c’est plus que suffisant pour en tirer un bon profit de Twitter.

Soyez inclusif et généreux, ayez des conversations intéressantes, visez la qualité plutôt que la quantité. Votre participation sur Twitter vous permettra de développer votre image de marque ainsi que votre public. Plus que vous serez à l’aise avec Twitter, plus que vous allez attirer des personnes qui apprécient ce que vous avez à offrir et qui sont prêtes à s’engager avec vous.

On se verra sur Twitter!

p.s. S’il vous plaît me suivre @coachdavender ou http://twitter.com/coachdavender, et laissez-moi savoir votre nom de Twitter pour que je puisse vous suivre!

(à jour au 5 aout 2009)

0 comments… add one

Leave a Comment