≡ Menu

Tout est hypothèse

En mode startup, tout est hypothèse.

Comment bâtir la solution si on ne connaît pas le problème?

L’entrepreneur typique se dit « si je le bâtis, les clients vont venir ». Le problème avec cette attitude c’est de présumer qu’on sait ce que les gens veulent. Or, la réalité est que la grande majorité de votre marché ne viendront pas, car elle est indifférente (ou même hostile) à votre offre.

C’est pour cela que dans un premier temps, avant d’écrire un plan d’affaires ou de développer son idée, il faut partir à la recherche de la validation sur le terrain.

La mission de l’entrepreneur startup est de décoder le chaos et l’incertitude pour extraire des offres innovatrices que le marché veut, mais ne s’attend pas de recevoir. Pour ce faire, le weekend Lean Startup Machine Québec vous encourage à penser en termes d’hypothèses et de tests. Cette approche vous permet de mettre de côté vos idées préconçues et découvrir « ce que vous ne savez pas de ce que vous ne savez pas » à propos de votre marché – la pierre angulaire pour être en mesure de causer un disrupt qui déplace les options existantes pour le client et qui vous positionne comme la nouvelle référence.

Pour plus d’informations

Tiré de l’infolettre #3 de Lean Startup Machine Québec 2014
http://eepurl.com/UP3pv

Pour en savoir plus à propos de Lean Startup Machine Québec
6-7-8 juin 2014 chez Startup-Académie
(YouTube): http://eepurl.com/UP3pv
(Site principal): https://www.leanstartupmachine.com/cities/quebec-city

Facebook : https://www.facebook.com/leanquebec

Twitter : https://twitter.com/LeanQuebecCity

 

 

Image: « Ian Sane » via Flickr
Lien direct: https://flic.kr/p/9fwoMs
Utilisé sous licence Creative Commons

0 comments… add one

Leave a Comment