≡ Menu

Courriel ou pourriel?

L’entrée en vigueur de la loi C-28 sur l’envoi des messages commerciaux par voie électronique a probablement fait plus peur aux entrepreneurs légitimes qu’aux agresseurs à qui la loi veut s’adresser.

Et c’est bien dommage, car c’est déjà assez difficile de demeurer en contact avec les clients et les gens qui s’intéressent à ce que vous faites.

Les réseaux sociaux contrôlent de plus en plus le flux d’information, donc ce mode devient de moins en moins efficace pour rester en contact avec votre réseau. Le «marketing de permission» via courriel doit revenir en avant-plan comme un pilier important de vos stratégies de communication, de positionnement et de marketing.

Pour ce faire, vos communications doivent générer l’intérêt et non de l’indifférence. Alors, quelle est la différence entre un message qui capte l’intérêt du lecteur, et un autre message qui les arrête? Quand est-ce qu’un courriel devient pourriel?

Le principe fondamental est le suivant:

Chaque communication que vous faites
doit créer de la valeur pour la personne qui la reçoit.

Si votre communication ne répond pas à cette exigence, alors le receveur l’interprétera comme du pourriel.

Nous sommes bombardés par des messages qui ne font rien de plus que d’interrompre notre pensée. Lorsque vous offrez quelque chose qui aide le receveur de façon objective, et sans aucune autre condition, vous percez ce mur d’indifférence et vous vous faites remarquer.

Ce « quelque chose de valeur » n’a pas besoin d’être énorme. Tout ce qui suffit est une simple idée. Considérez les façons suivantes pour créer de la valeur par vos communications:

1. Les « illustrations »: Des leçons ou recommandations qui se dégagent de votre expérience avec vos clients (pensez « étude de cas »);

2. Les « démonstrations »: Décrire comment faire ou comprendre quelque chose ayant un lien avec votre spécialité (cet article en est un exemple);

3. Les « opinions »: Vos commentaires sur des situations ou les nouvelles, toujours reliés à comment vous voulez être connu. Prenez soin de communiquer vos opinions avec politesse et respect;

4. Les « recommandations »: Offrir des ressources (livres, articles, vidéos, contacts) reliées à votre positionnement;

5. Les « informations »: Communiquer des nouvelles de votre spécialité ou qui démontrent les succès de vos clients.

L’important est de communiquer vos idées avec votre style de communication et votre voix.

Le temps et l’effort que vous investissez à générer du contenu de qualité vous aideront à tisser des liens de confiance avec votre réseau, ce qui vous donnera comme résultat un positionnement solide et des clients fidèles.

Donc je vous encourage à développer et à offrir des infolettres informatives qui expriment comment vous pouvez aider vos clients… bien sûr en respectant l’esprit et la lettre de la loi.

Pour plus d’informations

Cet article est un extrait de mon billet original « When is Spam, Spam? »
http://blog.davender.com/2010/03/when-is-spam-spam/

Ce billet fait partie de l’Infolettre #8 de Startup-Académie, envoyé le 8 juillet 2014:
http://eepurl.com/YxEUn

0 comments… add one

Leave a Comment