≡ Menu

J’avais découvert l’expérience du « Open Space Technology » pour la première fois en 1999 lors d’une activité de lancement d’un nouvel organisme communautaire. J’ai été frappé par le calme du chaos, et de comment plus de 200 personnes venant avec des idées et des passions distinctes ont pu se rallier à des engagements d’action commune à la fin d’une journée. Je n’ai senti pas de pression et que j’avais la permission de dire ce que j’avais à dire. Il n’y avait pas d’agenda, pas de chef, mais beaucoup de productivité. J’ai encore les notes de ce forum, qui alimentent mes réflexions de temps en temps.

Open Space est un processus de facilitation de groupe, formalisé par Harrison Owen dans les années 1990 comme processus pour permettre aux communautés de discuter de grands thèmes de façon à ce que chacun se sente écouté et que tous prennent une part de responsabilité dans la solution. Le format a été réutilisé à plusieurs reprises avec des noms comme « BarCamp » ou « UnConference ». Mais je trouve que ces descendants ne sont qu’une pâle copie de l’expérience originale de l’Open Space.

Ce qui fait le génie du Open Space est ses cinq principes et une loi:

1. Ceux qui sont présents sont les bonnes personnes à se présenter – La qualité de la participation est plus importante que le nombre de participants.

2. Quand ça commence, ça commence – L’innovation et l’imagination ne sont pas esclaves de l’horloge.

3. Où ça commence, ça commence – Bien que nous encourageons la discussion autour des tables, des échanges fructueux peuvent arriver en tout lieu.

4. Ce qui s’est produit est la seule chose qui a pu se produire – Il se peut qu’il y ait du conflit, ou que le débat prenne une direction autre que celle espérée. Il faut lâcher prise de vouloir contrôler le résultat. Il y a un message dans chaque expérience.

5. Quand c’est fini, c’est fini. – Quand il n’y a plus rien à dire, passez à autre chose. Pas besoin de « remplir le temps ».

6. La loi des deux pieds (un pied de passion et un pied de responsabilité) – En tout temps, si vous ne sentez de bénéfice par votre présence à une discussion, vous êtes libre d’utiliser vos deux pieds pour circuler vers un autre groupe. Cette « loi des deux pieds » contribue à la pollinisation croisée entre les discussions, en encourageant deux modes d’échange :

  • les « abeilles » qui font continuellement le tour des tables de discussion, partageant ce qui se passe dans d’autres groupes, et;
  • les « papillons » qui circulent en gardant une certaine distance, mais quand ils interviennent dans une discussion, leurs propos méritent d’être écoutés.

L’attitude qui prime dans une expérience d’Open Space, c’est qu’en aidant les autres, les autres vous aideront.

Au fil des années, les cinq principes et une loi du Open Space se sont intégrés à ma philosophie de vie et de mes outils de leadership.

Essayez ces principes lors de la prochaine réunion que vous convoquerez, et soyez ouvert à voir la différence dans l’efficacité de l’équipe.

Pour plus d’informations

[suite…]

0 comments

Nous recommençons nos activités
le mercredi 4 septembre,
maintenant au
Restaurant PACINI, Place Quatre-Bourgeois,
999 avenue de Bourgogne, Québec

(carte Google: http://goo.gl/maps/7Huyo)

Lien d’inscription: http://qsbc20130904.eventbrite.com

Le succès appartient à ceux et celles qui se lèvent tôt!

Dans son livre « Startup Communities« , Brad Feld souligne l’importance de faire en sorte que tous les membres de l’écosystème entrepreneurial se rencontrent régulièrement pour réseauter, partager et s’encourager.

C’est l’objectif premier du « Québec Startup Breakfast Club »: fournir un environnement « sans pitch » et « sans vente » pour que les Leaders et les Feeders se rassemblent et créent une communauté d’entraide.

Le Québec Startup Breakfast Club se réunit normalement le premier et le troisième mercredi matin de chaque mois. Lors de chaque rencontre, un ou deux entrepreneurs (« Leader ») auront l’occasion de partager leur projet en détail, pour recevoir des suggestions et du feedback des autres membres présents. Profitez-en pour faire connaître ce sur lequel vous travaillez!

Agenda:

7h15: Accueil: Arriver, saluer les autres personnes, prendre un café et faire sa commande (à vos propres frais)

7h30: Ouverture de la session et Partage: Tour de table, chaque personne a 30 secondes pour se présenter (essayer votre pitch d’ascenseur!)

7h45:  Présentations: Deux Leaders-Entrepreneurs ont chacun 25 minutes (10 minutes de présentation et 15 minutes de discussion) pour présenter leur projet, ou partager une problématique ou une situation pour avoir l’avis du groupe.  Le groupe donne son feedback et/ou discute du sujet comme suite à chaque présentation. Si vous voulez être choisi pour partager, svp l’indiquer lors de votre inscription et nous serons en contact avec vous. Si le temps le permet, une période de « brasse-idées » (brainstorming) peut remplacer ou suivre les présentations.

8h45: Annonces et conclusion: Tour de table. Petites annonces (activités, demande de répondants à des sondages, etc). 30 secondes max par personne.

9h00: Conclusion et Réseautage libre: Paiement des factures de repas, réseautage libre. La partie la plus intéressante de la matinée – donnez-vous au moins une autre 30 minutes pour faire des suivis et échanger des cartes!

Inscription

Veuillez réserver votre place via Eventbrite. Il n’y a pas de frais de participation. Vous commandez ce que vous voulez comme repas, à vos frais. L’organisateur se réserve le privilège de modifier ou annuler des inscriptions pour garder le rapport 25% « Feeders » / 75% « Leaders »

*** PAS DE PRESSION.  BEAUCOUP DE PARTAGE! ***

Pour information, contacter Coach Davender 418-948-1553 coach@davender.com

Prochaines rencontres : (dates et lieux sujets à changement. SVP confirmer sur les pages des activités)

mercredi 4 septembre (presque complet):  http://qsbc20130904.eventbrite.com

mercredi 18 septembre:  http://qsbc20130918.eventbrite.com

mercredi 2 octobre:  http://qsbc20131002.eventbrite.com

mercredi 16 octobre: http://qsbc20131016.eventbrite.com

mercredi 6 novembre: http://qsbc20131106.eventbrite.com

mercredi 20 novembre: http://qsbc20131120.eventbrite.com

mercredi 4 décembre: http://qsbc20131204.eventbrite.com

 

Pour la rencontre du 4 septembre, le maître de cérémonie sera Frédéric Paré de EMindTek.com

Si vous voulez vivre l’expérience de faire une présentation ou de mener une rencontre, contacter Coach Davender.

 

0 comments

Québec n’est pas Silicon Valley

Québec n’est pas Silicon Valley.

Nous n’avons pas d’entreprise mondiale en innovation technologique qui investit continuellement dans l’innovation.
Nos universités font peu de transfert technologique et pas de spinoffs.
Nous ne sommes pas un pôle d’attraction pour les entrepreneurs immigrants surdoués des pays émergents.
Nous ne sommes pas un pôle d’attraction pour les fonds de capital de risque.
Nous n’avons pas un réseau de mentors qui ont « been there, done that, got the t-shirt ».
Nos investisseurs ange ne comprennent pas comment investir dans les startups technologiques.
Nous sommes isolés géographiquement et culturellement des grands centres.
Nous ne parlons pas l’anglais, le langage de l’argent.
Nous n’avons pas une culture qui encourage autant l’échec que le succès.

Mais tout cela importe peu.

Nous pouvons bâtir un nouveau modèle d’entrepreneurship haute-performance, adapté à nos forces et à notre potentiel:

Un modèle basé sur la création de valeur.
Un modèle basé sur la création d’impact.
Un modèle basé sur la création d’emploi.
Un modèle basé sur la création de richesse.
Un modèle basé sur le développement d’une communauté entrepreneuriale solidaire.
Un modèle qui allume nos meilleures valeurs: l’initiative, la débrouillardise, la solidarité.
Un modèle qui reconnaît que de bâtir quelque chose de durable prend du temps, de l’effort et des ressources…et surtout de la patience.
Un modèle qui fait le pont entre la créativité latine et le gros bon sens américain.
Un modèle qui met en oeuvre de vraies innovations technologiques et commerciales, pas seulement des trucs de code.
Un modèle qui cible les grands problèmes de l’humanité et de la planète, et qui les transforme en opportunités.
Un modèle qui nous branche à ce qui se fait de meilleur au Québec, au Canada, en Amérique, en Europe et dans le monde entier.
Un modèle qui devient un exemple pour les villes de taille moyenne et d’ambition internationale.

Québec n’est pas Silicon Valley.

Essayer d’en cloner une ici est une perte de temps, d’effort et de ressources.

Bâtissons un nouveau modèle, en développant d’abord des entrepreneurs audacieux qui visent à résoudre de vrais problèmes et qui bâtissent des entreprises qui génèrent de façon durable de la valeur et de la richesse pour tous.

1 comment

La recette conventionnelle du succès en affaires vous dit de monter un plan d’affaires, de chercher du financement, de développer un produit ou service et de le vendre à toute personne qui respire. Il y a toutefois une autre approche qui atténue de beaucoup l’élément de risque dans le développement des startups et des microentreprises. Cette approche, appelée le « Lean Startup », favorise l’expérimentation au lieu de la planification intense, la rétroaction des utilisateurs au lieu de l’intuition, et le développement itératif au lieu de l’attitude « bâtissons et ils viendront ». Si vous entendez parler de canevas, de pivot, de validation, de métriques et de MVP, sachez que ce sont les outils du Lean Startup.

Cette présentation a été livrée dans le cadre des Causeries Casse-Croûte chez Créagora à Gatineau, le 15 août 2013

 

Pour plus d’informations
[suite…]

1 comment

L’International Startup Festival de Montréal est le plus grand rassemblement du monde des startups au Canada, et un des incontournables sur le circuit nord-américain. Plus de 1200 entrepreneurs, développeurs, investisseurs et amateurs de startups viennent de partout pour réseauter et découvrir les tendances de pointe dans le domaine.

Pour profiter au maximum de votre participation au ISF, vaut mieux se préparer. Et voici une liste de vérification pour assurer une expérience à succès:

1. Votre phrase de positionnement:

Une « phrase de positionnement » pour répondre clairement à la question « Que faites-vous »?

La structure est:

Nous aidons (ou autre verbe d’action)
les (type de client visé)
qui vivent (le problème principal)
à (bénéfice principal de votre offre).

Exemple:
« Nous aidons les propriétaires de flottes de véhicules qui vivent des problèmes de gestion d’entretien à réduire les coûts et augmenter la fiabilité. »

« Nous aidons les petites entreprises de service qui vivent des difficultés de recrutement à se servir du référencement social pour dénicher des candidats qui sont autrement invisibles. »

2. Démonstration ou « MVP » (produit minimal viable)

Une démonstration simple de votre projet soit sous forme de MVP ou une séquence de PowerPoint (simulation ou « wireframe »).

Votre MVP n’a pas besoin d’être fonctionnel ou prêt pour des clients. Une séquence de pages ou de PowerPoint fait l’affaire.

L’objectif de la démonstration est de donner un aperçu de votre concept.

3. Courte présentation du canevas de modèle d’affaires

Préparez une présentation de 3 à 5 minutes en utilisant votre canevas de modèle d’affaires ou une série de diapos PowerPoint (pas plus que 10 diapos). Ne pas inclure les prévisions financières ni les estimations de besoin en capital. (Si on vous pose la question de combien cherchez-vous comme capital, répondez que vous êtes encore en train de valider les prévisions).

Mettez votre présentation sur votre iPad/tablette en utilisant le logiciel SlideShark (gratuit) qui traduit PowerPoint sans distorsion ou changement.

4. Un sommaire exécutif

Un document d’une page indiquant vos coordonnées. Des exemples sont ci-joints. Apportez une cinquantaine de copies.

5. Un site web ou page d’accueil

Votre site web n’a pas besoin d’être complexe, mais il doit être présentable. Une page simple d’accueil avec vos coordonnées fait aussi l’affaire.

6. Cartes professionnelles

Des cartes professionnelles avec votre logo, votre nom et vos coordonnées (e-mail, téléphone, site web). Pas besoin de mettre une adresse postale à moins que ça ajoute à votre image, donc ne pas mettre une adresse de résidence. Apporter 200 à 500 cartes et les donner librement, ainsi que de les laisser partout sur les tables (si vous désirez).

7. Matériel promotionnel

Dépendant de l’évolution de votre projet et de votre marché cible, des autocollants avec votre logo ou d’autres objets promotionnels sont toujours utiles. Certains startups organisent des « promotions guérilla ».

8. Autres points:

– Je recommande que vous ayez vos outils en anglais ou bilingue. Faites vérifier la grammaire pour éviter les fautes évidentes.

– Pratiquez souvent pour bien communiquer sans hésitation.

– Au sujet de l’habillement: Il fera chaud, les journées sont longues et vous allez marcher beaucoup. Portez votre t-shirt de Québec Startup ou de votre entreprise, des shorts, lunettes de soleil, et souliers confortables. La tenue du jour est très décontractée, même pour les conférenciers. Ayez beaucoup de poches pour mettre les cartes professionnelles que vous donnez et que vous recevez.

 

Ressources:

[suite…]

0 comments

Le 29 mai 2013 j’ai livré un atelier aux participants du congrès annuel de l’Association des CLD du Québec (ACLDQ), réunis à St-Jean-sur-Richelieu, au sujet de l’accompagnement des startups haute-performance.

Voici les notes et les ressources:


 

Le startup est une idée à la recherche d’un modèle d’affaires duplicable et surdimensionnable.

Le modèle d’affaires décrit comment créer, livrer et récolter de la valeur.

Le startup vise à résoudre un problème important en créant une entreprise qui génère une grande valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes, et avec l’intention de devenir la référence de son marché.

Le startup utilise l’innovation comme levier de croissance exponentielle:

  • innovation de l’offre (le quoi)
  • innovation de processus (le comment)
  • innovation de marché (le qui)
  • innovation de valeur (le pourquoi)

La stratégie primaire du Startup est de faire un « disrupt »: interrompre le statu-quo du marché de façon abrupte pour créer une valeur ajoutée nettement mieux que ce qui existait avant.

Le Startup formule des hypothèses et fait des activités de validation jusqu’à prendre une décision de continuer, d’itérer ou de pivoter. Le pivot est un changement de stratégie, de modèle d’affaires, de solution, ou de problème pour mieux créer une valeur ajoutée qui est appréciée par l’utilisateur.

Un startup recherche, une entreprise conventionnelle exécute.

 

Etapes de la croissance

 


Ressources

Présentation 1 – Accompagnement des startups haute-performance

http://www.slideshare.net/coachdavender/20130529-accompagnement-des-startups-haute-performance-acldq

Présentation 2 – Le canevas de modèle d’affaires

http://www.slideshare.net/coachdavender/le-canevas-de-modle-daffaires-votre-portrait-de-succs

Version PDF des notes distribués

20130528 Accompagnement des startups HANDOUT FINAL

20130529 BMG Canvas Handout BLANK

 

Autres ressources:

Accompagnement des startups technologiques (CRÉ de Montréal, décembre 2012)
http://www.slideshare.net/coachdavender/accompagnement-des-startups-technologiques

La croissance des startups technologiques selon le Startup Compass
(informations supplémentaires à propos du schéma de croissance)
http://www.slideshare.net/coachdavender/croissance-des-startups-technos-selon-le-startup-compass

Page-ressources sur le canevas de modèle d’affaires BMG
http://lib.davender.com/fr/public/cahiers/bmg-canevas/

Voir les autres présentations sur ma page Slideshare
http://www.slideshare.net/coachdavender

1 comment

La deuxième rencontre du Québec Startup Breakfast Club s’est déroulée dans un atmosphère fébrile, car les plus de 21 participants ont obligé un changement de salle plus grande que notre première rencontre.

Après le tour de table habituel, Windor Dorméus de Simiixi Création partagea son projet de “jeu sérieux” pour aider le développement de connaissances et de compétences en finance parmi les populations plus pauvres.

Ensuite, deux partages “laser”: Jonathan Parent de Numadn qui en a profité pour tester une idée d’application pour aider les gens à respecter leurs engagements de mise en forme, et Kim Auclair de Niviti qui lança une discussion sur la monétisation des blogues.

Le consensus était clair, avec cette deuxième rencontre nous avons trouvé un format pour le QSBC qui engage et inspire.

Les prochaines rencontres du Québec Startup Breakfast Club auront lieu au restaurant Ginger à Sainte-Foy. Les places sont limitées, donc l’inscription est de mise:

mardi 4 juin: http://qsbc20130604.eventbrite.com

mercredi 19 juin: http://qsbc20130619.eventbrite.com

mercredi 3 juillet: http://qsbc20130703.eventbrite.com

Je commence aussi à partager les infos sur le site commun pour le mouvement Startup Breakfast Club. Voir la page
http://startupbreakfastclub.com

0 comments

Que vous le vouliez ou pas, les prix que vous affichez pour vos services et vos produits en disent long à propos de vous. La plupart des entrepreneurs en démarrage sabotent leur succès dès le départ en fixant des prix trop bas, un acte désespéré pour gagner l’attention des clients. Lorsque vous n’exigez pas votre juste valeur, vous attirez des clients indésirables et non rentables, et pire, vous n’avez pas de plaisir à travailler, car il n’y a pas de revenu pour vous. Découvrez comment établir des prix qui vont attirer de bons clients pour vous, tout en vous donnant la reconnaissance que vous désirez.

Lien direct:
http://www.slideshare.net/coachdavender/nayez-pas-peur-de-demander-votre-juste-valeur-comment-tablir-vos-prix

 

0 comments

L’économie évolue, le marché évolue, les consommateurs évoluent, les technologies évoluent. L’entrepreneuriat devrait-il évoluer aussi?

Nous devons considérer des approches plus agiles au développement de l’entrepreneuriat. Les principes du Lean Startup, initialement proposés pour les startups technologiques, s’appliquent autant pour les micro-entreprises et les travailleurs autonomes.

Ce n’est pas assez d’être compétent dans ce que l’on offre à nos clients, il faut être remarquable.

Cette présentation est la première partie d’un atelier que j’ai livré le 10 mai 2013 au SAJE Montréal.

0 comments

Le canevas de modèle d’affaires est une représentation visuelle des différentes composantes de votre modèle d’affaires, ce qui vous permet de:

-Voir les relations entre les éléments de votre modèle;

-Identifier les hypothèses, les suppositions et les risques;

– Planifier comment valider votre modèle (marché, canaux de distribution, prix);

– Trouver des façons d’ajouter de la valeur ou de réduire le coût;

– Démontrer comment vous vous démarquez de la concurrence.

Cette présentation vous montre comment monter un canevas pour tout projet d’affaires.

0 comments